Téléchargez un extrait
(2.9 Mo)

" Une bd bourrée d’humour noir. On se laisse emporter par le tempo du dessin. " RTL

" Un petit chef-d’œuvre d’humour pince-sans-rire" dBD

" Quelques soient les angoisses ayant présidé à la genèse de ce livre, elles ont permis un bel exorcisme, drôle et glaçant." Trois Couleurs

" Andi Watson donne dans La Tournée le meilleur de son art, foncièrement minimaliste." Livres Hebdo

" Connu jusqu’ici pour ses récits sentimentaux, Andi Watson s’aventure brillamment dans un genre différent et propose un récit aux accents kafkaïens qui s’avère immédiatement captivant." avoir-alire.com

" La Tournée cache un concentré d’humour pince-sans-rire, de second degré de haut vol et de réflexion à peine voilée sur le doute existentiel. Un vaste programme à accompagner d’une tasse thé, of course. " BDGest.com

" Un trait épuré qui donne sa pleine mesure à une atmosphère kafkaïenne." Canal BD Magazine

" Andi Watson livre un roman graphique décalé, aux dialogues absurdes rappelant l’humour de Fabcaro voire des Monty Python – pas une petite comparaison." LM Let’s Motiv

La Tournée
Watson, Andi
Titre original : The book tour (Angleterre)
Traduction de Hélène Duhamel

G.H. Fretwell, un petit auteur de romans peu connus, vit dans une petite ville anglaise, avec sa femme, Rebecca, qui ne lui prête pas une grande attention. Son nouveau roman, Sans K, vient de sortir et Fretwell se lance dans une tournée de rencontres en librairie pour en faire la promotion. Plus ou moins bien accueilli dans les librairies de son circuit, Fretwell ne réussit jamais à signer le moindre livre et passe des journées à arpenter des ruelles pour trouver son chemin. Délaissé par son éditeur qui a manifestement d’autres chats à fouetter, il attend impatiemment la parution d’une recension de Sans K dans la rubrique littéraire d’un grand quotidien, chronique qui ne viendra jamais.
Les ennuis de Fretwell commencent quand il est interrogé par la police à propos d’une valise volée car son circuit est étrangement similaire à celui du « Tueur à la valise », un tueur en série qui sévit à ce moment là. Fretwell va progressivement comprendre que la police le soupçonne…

Le nouveau livre d’Andi Watson, qui paraît en première exclusivité en France, est un petit bijou d’humour noir au style graphique retro. On suit avec délice les déboires de cet auteur confronté à une situation où tout lui échappe, une histoire kafkaïenne, qui prend une tournure surréaliste au fur et à mesure que les problèmes s’amoncellent sur le chemin de Fretwell.

Informations
Parution le vendredi 15 février 2019

Format : 16x23cm, broché
272 pages noir&blanc
Prix de vente : 22 euros
ISBN : 978-2-36990-263-8

Andi Watson est né en 1969 à Wakefield (Angleterre). Après des débuts dans le jeu vidéo, puis un passage par le dessin animé, il se consacre à la bande dessinée à partir de 1993 avec "Samouraï Jam" . Il crée ensuite la série "Skeleton Key" puis "Geisha", qui lui vaudra une nomination aux prestigieux Eisner Awards en 2000.

Il est également l’auteur de plusieurs romans graphiques abordant avec finesse les relations entre hommes et femmes, dont "Breakfast After Noon" (nominé aux Eisner Awards en 2001), "Slow News Day", "Ruptures" et "Little Star". Dans un registre moins intimiste, il a également collaboré avec Marvel, DC et Dark Horse Comics, puis a réalisé plusieurs bandes dessinées pour enfants. Andi Watson vit à Worcester (Angleterre) avec sa femme et sa fille.